Stelh.making@hotmail.com / @Stelhmaking

mercredi 16 septembre 2015

POème.. Epitaphe funèbre d'après Arvo Pärt - Silentium




Grandes lignes élancées de nos fantômes jadis passés,
Mise à bout de signes enfumés et dans le fond un secret..

Âme vide d'appels d'urgence,
Je marche, déambule à travers ton silence.


Harmonie déconjuguée de lui et elle au temps aimé,
Mise à plat de signes enfumés et à l'extrémité un indiscret..

Mon cœur en balconnière,
Se ramasse par paquets à la petite cuillère.


Souvenirs en pointillés de toi, de moi en mortifiés,
Mise à sac de signes enfumés et sur la brèche un égaré..

Paraître à tous et à rien,
Je compte à rebours le balancier tellurien.


Plates fissures esquissées de corps à cors inanimés,
Mise à pied de signes enfumés et en abysse un minaret..

L'amour en guise de quittance,
Le plateau s'écueille sur ton absence.


Radeaux de fils et de traits, l'esprit se suspend en naufragés,
Mise à mort de signes enfumés et à l'écornure le sacré..

Une perle sur le tapis persan,
Je te posthume en épitaphe cette goutte de sang.





Epitaphe funèbre, le Silence
Feb'13, Stelh