Stelh.making@hotmail.com / @Stelhmaking

mardi 5 août 2014

POème.. la dernière cigarette



Trop encrassés pour être légers?
  
Le temps d'une bouffée si vite passée
  
Qu'il ne reste en signes de fumée
  
Traces de doigts sur papier à rouler..
  
De lèvres pas assez humectées
  
En fragrance gâcher la volupté,
  
Palais brûlé par les consommés
  
La ride du baseado en suppléer.
  
Corps & Volutes trépassés
  
Y aurait il au fond du cendrier
  
Qu'un bête mégot écrasé?
  
Ou un nuage pour initiés
  
Au rythme éveillé du calumet

   Paix & Passion partagées..




La dernière cigarette,
Stelh, 2014